Sécuriser son jardin : les solutions efficaces et autorisées

Il est tout à fait normal de brûler d’envie de tirer sur le prochain cambrioleur qui piétinera son joli gazon anglais ou de lancer après lui son redoutable Rottweiler. Malheureusement, vous n’aurez pas cette satisfaction. Découvrez les solutions les plus réalistes et surtout légales pour sécuriser votre jardin et votre extérieur.

Les technologies au service de la protection de son jardin

Bien sûr que clôturer votre propriété reste une des solutions les plus efficaces pour sécuriser votre propriété et votre jardin. Avec toutes les technologies destinées à la domotique et la sécurité de la maison, vous avez d’autres cartes en main pour optimiser la sécurité de votre jardin et de votre extérieur en général. Pour commencer, vous pouvez choisir une bonne alarme avec securitegooddeal.com et ajouter quelques autres dispositifs au besoin.

Lire également : Coques de protection pour Smartphone, comment choisir ?

Les détecteurs de mouvement pour l’extérieur

Les détecteurs de mouvement sont vos meilleurs alliés pour protéger votre jardin des intrus. Des détecteurs de présence sont souvent associés au système d’alarme, mais vous pouvez également en installer qui fonctionnent indépendamment. Par exemple, des projecteurs et lampadaires solaires dotés de détecteurs de mouvement s’allument automatiquement.

Installer des caméras de surveillance pour jardin

Votre jardin est-il particulièrement exposé et vous avez peur qu’on dérobe votre magnifique mobilier de jardin ? Il est alors nécessaire de sortir la grosse artillerie pour sécuriser votre espace privé. Vous avez de nombreux choix, à commencer par les caméras factices qui ont vocation à dissuader les cambrioleurs les moins déterminés. Sinon, vous pouvez investir dans des caméras connectées pour l’extérieur pour renforcer la sécurité de votre jardin.

A lire en complément : Logiciel d’affichage dynamique : comment ça marche ?

Domotiser sa maison pour une protection globale de sa propriété

Caméras connectée, détecteurs de mouvement et de présence, portail motorisé…vous avez déjà les bases pour domotiser progressivement votre habitat. Il ne vous reste plus qu’à ajouter quelques éléments connectés afin de tout gérer à partir d’une seule box domotique. La domotique est conçue pour améliorer le confort et la sécurité de la maison. Tout étant connecté et centralisé, il vous sera plus facile d’assurer la sécurité de votre jardin grâce à la domotique.

Sachez par exemple que grâce à la domotique, il vous est possible de programmer votre éclairage intérieur et extérieur pour une simulation de présence. Ce type de subterfuge de dissuasion est particulièrement utile quand vous vous absentez pendant une longue période comme pendant les vacances d’été. Les lumières s’allumant pendant les plages horaires où les résidents sont censés être présents sur les lieux, à moins d’être particulièrement déterminés, les cambrioleurs rebrousseront chemin.

Les moyens classiques mais efficaces pour sécuriser son jardin

Avec les caméras connectées, depuis l’autre bout du monde, il vous est possible de surveiller votre jardin en temps réel. Ce qui vous procure une certaine tranquillité d’esprit quand vous êtes loin de votre home sweet home. Afin de sécuriser au maximum votre propriété et votre jardin, vous pouvez également compter sur les solutions classiques de sécurisation.

Renforcer la clôture de son jardin

Installer une clôture reste le meilleur moyen pour protéger sa propriété. Peut-être que la clôture va cacher une partie de votre vue panoramique sur votre beau paysage campagnard, mais c’est un mal nécessaire. Et pour la rendre difficile à franchir, il faut que la clôture soit suffisamment haute. Dans tous les cas, vous pouvez la renforcer avec des fils barbelés.

Électriser la clôture !

Aux grands maux les grands remèdes comme on dit. Électrifier la clôture de votre jardin y ajoute une couche de protection en plus. A noter qu’un tel dispositif doit être alimenté par une source indépendante. Il s’agit également d’un dispositif particulièrement dangereux que vous devez signaler par une plaque bien visible. Avant de mettre en place ce type de protection radicale, n’oubliez pas de vous informer auprès de la mairie.

Végétaliser le contour du jardin

Il existe de nombreux moyens efficaces pour sécuriser votre jardin. Pour cela, vous pouvez opter pour des haies naturelles. Le cyprès est un classique, il est quasiment infranchissable. Vous avez également d’autres options comme les plantes épineuses. Vous pouvez faire appel à un paysagiste expert pour aménager votre jardin en y incluant des plantes comme le buisson ardent, le houx, l’épine-vinette ou encore l’aubépine.

Bien éclairer le jardin

Outre toutes les solutions technologiques et classiques que vous pouvez avoir sous la main, sachez que bien éclairer votre jardin ou votre extérieur vous permet de mieux le protéger. On a moins envie de s’aventurer sur un terrain où on est exposé à des projecteurs.

Ce que vous n’avez pas le droit de faire pour sécuriser votre jardin

Aussi énervants soient-ils, il vous est interdit de blesser ou de tuer les intrus qui ont osé violer votre propriété privée. La question de la légitime défense est souvent complexe et il est des cas où les cambriolés ont à payer des dommages et intérêts pour les blessures infligées à leurs cambrioleurs. Etes-vous tenté de poser des pièges à ours dans votre jardin ?

Sachez que les pièges à mâchoires sont interdits et pour les autres types de pièges, il faut obtenir l’agrément de la préfecture. Par ailleurs, pour ce qui est de la pose des caméras, il est utile de se rappeler qu’elles ne doivent filmer qu’à l’intérieur de votre jardin, sauf autorisation. Enfin, si vous avez pensé aux chiens de défense, sachez qu’il s’agit d’une solution particulièrement encadrée.

High-tech