Comment choisir un fauteuil ergonomique ? les critères importants

Vous avez essayé d’ajuster les réglages de votre poste de travail, n’empêche la sensation d’inconfort ne vous quitte toujours pas ? Vous ressentez des douleurs lombaires, cervicales ou dans la zone des épaules ? Il serait alors peut-être temps de penser à l’achat d’un fauteuil de bureau ergonomique. Néanmoins, il est nécessaire de prendre en considération certains critères avant de faire votre choix.

La plupart des modèles proposés en grande surface possèdent un nombre limité de fonctions ajustables et ne sont pas forcément compatibles avec votre morphologie. Restez sur ce guide afin de connaitre les critères à considérer lors de l’acquisition de votre fauteuil ergonomique.

A voir aussi : Comment mieux organiser ses documents sur le bureau de son ordinateur

Utilisateurs de la chaise

Avant d’investir dans un fauteuil ergonomique, il est nécessaire de prendre en compte l’ensemble des utilisateurs de la chaise. En effet, les modèles proposant le plus de paramètres sont habituellement plus chers, mais peuvent convenir à diverses physionomies.

S’il se trouve que vous avez des enfants qui intègrent bientôt le CEGEP ou que votre conjoint se livre quelques fois à des tâches spécifiques chez vous, vous pourrez tout de même prendre en compte cela pendant votre achat. Et naturellement tout en privilégiant votre confort, il vous est possible de rallonger la durée d’usage de votre chaise si votre télétravail est provisoire ou se fait à temps partiel.

A lire en complément : Location de son smartphone : 4 bonnes raisons pour passer à l’acte

Ajustement des appui-bras

Afin d’adopter une posture ergonomique, il faut que les coudes forment un angle de 90° quand vos avant-bras se reposent sur les appuis-coudes ; de même, vos épaules doivent être détendues. Si votre choix s’est porté sur un modèle de fauteuil dépourvu d’appui-bras, vous pouvez toujours adopter une bonne posture en maintenant l’appui de vos avant-bras au niveau de votre bureau de travail en appliquant les mêmes instructions.

Concernant la largeur, la posture de vos appui-bras doit éviter qu’il n’y ait un grand écart entre vos coudes et votre corps. La finalité est de maintenir une posture neutre et décontractée des épaules. Il existe certains modèles vous permettant de vous déplacer de manière latérale ou de provoquer le pivotement du support des appui-bras, ce qui s’avère plutôt avantageux pour une personne dont la largeur de ses hanches dépasse celle de sa taille.

choisir un fauteuil ergonomique

Dimensions

Pour la longueur, veillez à ce que le derrière des genoux soit libre afin d’éviter que le creux poplité ne se comprime.

Concernant la largeur, il faut veiller à ce que vos cuisses ne débordent pas de chaque côté et qu’il ait un espace de la taille d’un doigt à chaque bord entre vos cuisses et les supports à appui-bras. Par ailleurs, vérifiez que l’assise n’est pas trop large, puisque les appui-bras seront sûrement assez éloignés de votre corps, et cela, même s’il est possible de faire des réglages.

Pensez aussi à noter le niveau de confort de votre assise. Il faut que vos cuisses aient un bon support et que la pression soit équitablement répartie. À ne pas oublier qu’il existe des modèles chers mettant à disposition un tissu et une mousse très résistants qui optimiseront la durée de vie du meuble.

Le soutien lombaire

En vue d’optimiser votre posture de travail ainsi que votre confort, vous devez vous assurer que le soutien lombaire est suffisant. L’idéal est que le creux lombaire (lordose) soit maintenu par la courbure de la chaise. La hauteur des dossiers pouvant être ajustée selon les besoins, il vous est donc possible de vérifier en magasin si vous bénéficierez d’un appui optimal au niveau du dos en ajustant la hauteur. On ne cessera jamais de dire qu’il est impératif de s’installer durant quelques minutes au niveau de la chaise avec une position neutre pour profiter d’un niveau de confort optimal.

L’assise

Il peut être quelques fois difficile de valider la hauteur de l’assise lors de l’achat en boutique, puisque celle-ci est influencée par divers facteurs de votre espace professionnel à l’image de la hauteur du bureau, de la présence d’un support à clavier entres autres.

Lorsque le fauteuil ergonomique est aménagé dans votre bureau, l’essentiel est de jouir d’une position neutre en particulier pour vos membres inférieurs. Il faut que les genoux forment un angle droit (90°) quand vos pieds sont à même le sol ou encore sur l’appui-pied. Si par contre, il y a un défaut d’ajustement de l’assise, la répartition de votre masse corporelle sur vos cuisses ne sera pas équitable. Cela peut engendrer un inconfort dorsal, en dessous des ischions ou encore au niveau de vos jambes.

Actu