Vers davantage de publicité sur les réseaux sociaux en 2023

Au cours des dix dernières années, les réseaux sociaux ont connu un développement considérable. Avant l’essor de tous ces outils de communications, les marques, les entreprises et les porteurs de projet ne devaient s’occuper que de Facebook. Actuellement, les possibilités de distribution sur les différents réseaux sociaux sont particulièrement importantes. En effet, entre Instagram, TikTok, Pinterest, YouTube, Messenger, Facebook, Twitch, etc., ces plateformes constituent une base importante pour les publicités. En ce sens, Neads peut vous aider à atteindre vos cibles.

Les réseaux sociaux pour cibler les moins de 20 ans

En principe, chaque génération dispose d’une tendance et d’un thème spécifique. C’est de cette façon que prennent forme les mots des jeunes et les nouvelles polémiques sur les réseaux sociaux. En général, plus la cible des publicités est jeune, plus elle est éparpillée sur les différents réseaux sociaux. À contrario, les personnes plus âgées restent fidèles à une plateforme pendant plusieurs années. Aussi, pour atteindre les moins de 20 ans dans le cadre d’une publicité, il est primordial d’opter pour les plateformes qui rassemblent le plus de personnes.

Lire également : 4 critères pour bien choisir son forfait mobile

En ce sens, la notoriété du réseau social TikTok n’a cessé de grimper depuis ces dernières années. Initialement musical.ly, cette plateforme musicale a changé de stratégie pour se tourner vers la comédie, le divertissement, la beauté et d’autres sujets. Bien que TikTok ne propose généralement que des vidéos, il existe d’innombrables moyens d’y intégrer des publicités. De plus, comparé aux autres plateformes du même genre, il ne présente encore que peu de créateurs de contenu. Aussi, ceux qui se démarquent arrivent très vite à atteindre les millions de followers. En soi, une telle croissance ne serait plus envisageable sur les plateformes surchargées comme YouTube ou Instagram.

A lire en complément : Comment démarquer sa boutique Shopify de ses concurrents ?

Les réseaux sociaux pour cibler les profils entre 20 et 40 ans

Si vous souhaitez atteindre les profils entre 20 et 30 ans, Facebook et Instagram s’avèrent les plateformes avec le plus grand public. En réalité, ils représentent les réseaux sociaux avec le plus grand nombre d’utilisateurs pertinents.

En principe, Instagram et Facebook sont des plateformes consultées de manière accessoire. À cette condition, les utilisateurs souhaitent regarder brièvement ce qui se passe dans leur cercle d’amis et dans le monde entier. Ainsi, l’engagement et le comportement sont relativement limités.

Aussi, pour une publicité réussie dans le cadre d’une utilisation de ces outils de communication, le contenu doit être adapté. Cela est valable, que ce soit au niveau du temps de visionnage/lecture ou au niveau des sujets. Il est également important de noter que les plus âgés sont également nombreux à suivre la tendance des plus jeunes. C’est pour cette raison qu’il existe de plus en plus de chaînes TikTok à destination des 20-40 ans.

Les plateformes à privilégier pour atteindre les plus de 40 ans

Faire des publicités à destination des groupes âgés de plus de 40 ans s’avère plus facile. En réalité, ces profils n’utilisent généralement qu’un mélange d’Instagram, de Facebook et de YouTube.

En principe, les nouveaux réseaux sociaux sont moins pertinents pour ce groupe d’âge. La raison réside dans le fait qu’entre le travail, la famille et les différentes responsabilités, les plus de 40 ans ne sont plus aussi volatiles dans le choix de leurs réseaux sociaux. En ce sens, Facebook occupe la première place en termes de popularité. Pour ce qui est de YouTube, il peut être utilisé pour le contenu et les annonces publicitaires.

L’importance de la personnalisation des publicités sur les réseaux sociaux

Pour être efficaces, les publicités sur les réseaux sociaux doivent être personnalisées. Les utilisateurs sont aujourd’hui de plus en plus méfiants vis-à-vis de la publicité et ne souhaitent pas subir des annonces inintéressantes ou trop intrusives.

C’est pourquoi la personnalisation est une stratégie à privilégier pour toucher les consommateurs avec des messages pertinents. Cette technique permet d’adapter le contenu de l’annonce aux centres d’intérêt et aux comportements du consommateur ciblé.

Pour y parvenir, il est nécessaire de collecter des données telles que l’historique de navigation, les achats effectués sur internet ou encore les interactions avec la marque sur les réseaux sociaux. Ces informations servent ensuite à créer un profil précis du prospect et permettent ainsi d’avoir une meilleure connaissance du client final.

La personnalisation n’est donc pas seulement bénéfique pour le consommateur mais aussi pour l’annonceur qui peut optimiser son budget publicitaire en envoyant ses messages uniquement aux personnes qui ont manifesté un certain intérêt pour sa marque ou ses produits.

L’importance grandissante accordée à la personnalisation s’explique par la volonté croissante des annonceurs d’avoir recours à des méthodes marketing sophistiquées leur permettant de se différencier dans un contexte concurrentiel très fort. Les entreprises doivent ainsi veiller non seulement à proposer des offres pertinentes mais aussi à répondre aux besoins spécifiques et immédiats exprimés par leurs clients potentiels grâce à une communication adaptée via différents canaux marketing et notamment les réseaux sociaux.

Les enjeux éthiques liés à l’utilisation de données personnelles pour la publicité sur les réseaux sociaux

Si la personnalisation de la publicité sur les réseaux sociaux est un enjeu crucial pour toucher efficacement sa cible, elle soulève aussi des questions éthiques importantes quant à l’utilisation des données personnelles des utilisateurs.

Effectivement, collecter et exploiter ces données nécessite une grande responsabilité de la part des annonceurs. Pensez à bien prendre en compte les données sensibles. Ces informations peuvent inclure non seulement les coordonnées personnelles telles que l’adresse ou le numéro de téléphone, mais aussi les opinions politiques ou religieuses, ainsi que d’autres renseignements susceptibles d’être exploités par un tiers malveillant.

La sécurité informatique doit donc être prise très au sérieux afin d’éviter tout risque potentiellement dangereux pour les consommateurs. Les entreprises ont ici une obligation morale envers leurs clients mais aussi un intérêt économique à garantir cette sécurité car toute faille peut avoir un impact négatif important sur leur image auprès du grand public.

Si la personnalisation permet aux entreprises d’améliorer leur communication avec leurs potentiels clients, elle n’est pas exempte de risques éthiques. Les annonceurs doivent effectivement veiller à respecter la vie privée des utilisateurs et à assurer la sécurité de leurs données personnelles afin d’éviter tout préjudice, tant pour le consommateur que pour l’image de marque de l’entreprise.

Actu