Avenir du chatbot : l’IA conversationnelle nouvelle génération en tête de liste

Chaque année, de nouvelles versions de chatbots voient le jour, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont de plus en plus pertinentes dans leur manière de mener la conversation. L’époque où les chatbots ne pouvaient répondre qu’à 10 questions pré-programmées est définitivement révolue. Pourtant, ces outils ont encore un défi clé à relever : prouver leurs performances sur le terrain du langage naturel. Voyons cela de plus près.

Les chatbots IA d’aujourd’hui (2022 – 2023)

Les chatbots sont actuellement dans une phase de transition à de multiples niveaux. Par souci financier ou d’organisation, de nombreuses structures utilisent encore des versions rudimentaires pour leur site web. Dans ce contexte, leurs clients reçoivent des réponses pré-programmées à leurs questions, laissant chez la plupart des gens une image négative des chatbots. Or, les plus récents d’entre eux offrent bien plus de fonctionnalités. Ils sont capables d’interagir avec leurs utilisateurs tout en s’appuyant sur un vaste champ d’expression, ce qui les rend beaucoup plus pertinents vis-à-vis des requêtes clients. Cela représente un énorme pas en avant ! En effet, le NLP (Natural Language Processing) ou traitement automatique de langage naturel en français vient mettre un coup de pied dans cette fourmilière. L’IA permet désormais au chatbot de comprendre davantage ce que dit l’être humain, textuellement ou oralement. Elle peut ensuite répondre de façon très réaliste, à la manière d’un interlocuteur attentif. Bien que les chatbots IA ne soient toujours pas à la hauteur d’un service client humain, il est évident que ces nouvelles versions surpassent de loin celles des générations précédentes. Nous avons un bel exemple de cette avancée dans le chatbot de dydu, doté d’une capacité conversationnelle complexe. À vous d’en juger…

A lire également : Les meilleurs moniteurs recommandés en 2022

Quelles sont les prochaines étapes pour les chatbots IA

Rendre l’IA conversationnelle la plus naturelle possible

En 2023, l’IA conversationnelle a déjà le vent en poupe. Pour illustrer cet engouement autour d’elle, nous parlerons de chiffres relevés entre 2020 et 2023 couplés à ceux prévus jusqu’à 2025. Le taux de croissance de l’IA conversationnelle est en moyenne de 22 % chaque année. Le TCAC de 2025 à 2030 devrait quant à lui continuer de grimper, stimulant ainsi le développement et l’innovation de cet outil déjà très performant à ce jour. On prévoit pour les 5 prochaines années une plus grande accessibilité des chatbots IA qui permettra une adoption plus large sur la toile et le métavers.

La croissance de l’IA conversationnelle sera en partie due aux médias sociaux

Bien que les médias sociaux ne soient pas la première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on pense aux chatbots IA, nous tenons à préciser qu’ils jouent un rôle prépondérant dans la sensibilisation des utilisateurs de bots. Explication : en 2017, l’application Messager comptait près de 100 000 bots actifs en continu. Mais il ne fait aucun doute que leur nombre a augmenté depuis. Ainsi, certains chatbots IA sont dédiés au service client Facebook, d’autres ont un but purement divertissant pour le facebooker. Quoi qu’il en soit, les développeurs d’IA devraient calquer leur travail sur les grands médias sociaux dans l’objectif d’améliorer les performances de leurs IA conversationnelles. Car assurément, celui qui est le plus proche de l’internaute pourra le mieux répondre à ses attentes en matière de conversation IA.

A lire aussi : Comment le numérique peut moderniser vos points de vente ?

Actu