Comprendre l’importance de RTO et RPO dans la planification de la reprise après sinistre

La planification de la reprise après sinistre est un aspect essentiel dans l’organisation d’une entreprise. Les catastrophes informatiques peuvent interrompre un service entier et engendrer une perte de données énorme ! Découvrez l’importance de RTO et RPO, des éléments clés dans la planification de la reprise après sinistre, pour garantir la récupération de vos données.

Un plan de reprise après sinistre, qu’est-ce que c’est ?

La planification de la reprise après sinistre doit être une stratégie, un plan robuste et sans faille qui regroupe une gamme de règles et d’outils. Parmi ces outils, on retrouve notamment des éléments clés : le RTO et RPO.

Lire également : Existe-t-il un CRM totalement gratuit ?

La reprise après sinistre, ou Disaster Recovery en anglais, est la capacité d’une entreprise ou d’une organisation à réparer l’accès à tout son processus informatique ou aux différents systèmes et informations. Le sinistre peut être causé par une erreur humaine, ou il peut être naturel.

Cette application est essentielle dans le bon fonctionnement d’une entreprise, et dans la capacité à réagir dans une situation d’urgence. La production d’un plan de reprise après sinistre garantit des services informatiques opérationnels le plus rapidement possible suite à un événement perturbateur.

Lire également : Les meilleures méthodes pour protéger vos fichiers et éviter les pertes de données sur votre ordinateur

Les différents types d’événements perturbateurs dans les entreprises peuvent être :

  • une catastrophe naturelle
  • une cyberattaque sur le réseau de votre entreprise
  • des risques technologiques
  • une panne de machine et du matériel

a person sitting at a table with a laptop

L’importance de RTO et RPO dans un plan de reprise après sinistre

La reprise après sinistre d’une entreprise fonctionne en 3 étapes. Tout d’abord, la prévention, puis la détection pour finir par la correction. Dans une situation d’urgence durant laquelle il est capital de lancer la récupération de données et d’applications rapidement, le plan doit être réfléchi à l’avance. Découvrez le RTO et le RPO, des éléments clés et importants dans la planification d’une reprise après sinistre.

La RTO et la RPO, c’est quoi ?

Le RTO est l’objectif de délai de restauration, il exprime la durée maximale qui est acceptable pendant l’indisponibilité des données informatiques. Le RTO permet donc de connaître le délai de réparation des services et de la récupération de données, avant de subir des dommages graves, voire irréversibles dans votre entreprise et vos services.

Le RPO, c’est la quantité de données qui peut être perdue au cours d’un sinistre, dans une entreprise. Cet élément permet de fixer une durée dans le temps, qui va permettre de sauvegarder des données du cloud. Si votre RPO est de deux heures, alors les données seront sauvegardées dans un cloud toutes les deux heures, au minimum.

Comprendre les objectifs et l’importance de RTO et RPO

Le RPO, qui indique le maximum de données que vous pouvez vous permettre de perdre, va avoir un impact sur le temps nécessaire à la restauration des données, un temps qui est délimité par le RTO. Ce sont donc deux éléments clés, interdépendants, qui sont très importants pour un plan de reprise après sinistre.

Lors d’un sinistre, le RTO et le RPO, qui vont de pair, permettront de limiter la perte de données, et d’aider à la récupération rapide de ces informations. Cela permet de renforcer la confiance de vos clients et de vos partenaires pour votre entreprise. 

Après une analyse complète de vos données, vous pourrez déterminer des scénarios potentiels avec des tests, pour trouver les solutions de la reprise. Ces solutions peuvent être une meilleure sauvegarde, un serveur différent ou un système d’exploitation amélioré. 

Bureautique