Comment sécuriser un site internet WordPress ?

WordPress est un CMS apprécié pour le niveau de sécurité qu’il offre à ses utilisateurs. Néanmoins, la protection de ce dernier n’est pas automatique sur tous les plans. Des interventions de votre côté sont quand même nécessaires. Il s’agit d’ailleurs d’un processus continu afin de garantir la sécurité du site et de ses données. Voici des étapes incontournables pour sécuriser votre site internet WordPress et éviter tout hack seo dans le même temps.

Choisir un hébergeur fiable

Pour une meilleure sécurité site internet, il faut choisir un hébergeur de qualité. Ce qui se rapporte à un hébergeur qui propose différentes formules avec des garanties fiables par rapport à la protection de votre site internet. Dans cette optique, il doit aussi proposer un antivirus et un pare-feu qui assurera la protection. Dans le cas d’un hébergeur mutualisé, il faut vous assurer que votre compte sera bien isolé d’un autre compte utilisateur.

A lire également : Le RGPD et le tracking de données

Installer des extensions et plugins de sécurité

Lors de la création de votre site internet, il faut voir avec le développeur les options de sécurité qu’il va installer en fonction du site. En fait, WordPress propose différentes extensions et plugins de sécurité à sélectionner en fonction de vos besoins. C’est comme un antivirus sur un ordinateur ou sur un téléphone.

Les plugins de sécurité ne détectent pas uniquement les menaces pour le site web. En surveillant les trafics sur ce dernier, il va aussi bloquer les actions ou les logiciels malveillants qui peuvent faire intrusion.

A lire aussi : Les critères à prendre en compte pour choisir un hébergement web mondial de haute performance

Installation du certificat SSL

Vous avez sûrement remarqué qu’il y a des sites avec l’URL “HTTPS” et d’autres avec “HTTP”. Le protocole HTTPS est fortement recommandé pour la sécurité du site. Il garantit la sécurité des informations transmises entre le navigateur et le site. C’est d’ailleurs un critère SEO incontournable. Ce protocole va aussi rassurer les utilisateurs, surtout si le site traite des informations sensibles (carte bancaire, données personnelles, etc.).

Protection des identifiants et mot de passe

Sécuriser vos identifiants vous permet de limiter les tentatives de piratages. En effet, un identifiant WordPress est facile à détecter. Alors, dans un premier temps, il faut changer l’identifiant par défaut fourni par le CMS. Il est conseillé de ne pas utiliser votre nom de domaine ou votre URL, même en partie ou à l’envers, car c’est une pratique courante qui se devine facilement. Mais WordPress met aussi à disposition des utilisateurs un outil qui permet de masquer les données.

D’un autre côté, il faut définir des mots de passe complexes pour chaque utilisateur enregistré. D’ailleurs, à ce sujet, il faut limiter le nombre d’utilisateurs et ne donner accès qu’à ceux qui doivent impérativement intervenir sur le site.

Mise à jour régulière

Une mise à jour régulière est indispensable pour mieux protéger votre site. En effet, les mises à jour proposées par le CMS comprennent différentes optimisations de sécurité qui rendent les anciennes protections plus obsolètes. Il ne s’agit pas uniquement du site. Cela concerne aussi les thèmes et plugins que vous utilisez.

Sauvegarde automatique

Avoir une sauvegarde de votre site vous permet de récupérer facilement vos données en cas de souci. L’idéal est de paramétrer une sauvegarde régulière grâce à une extension. Ainsi, vos données seront enregistrées automatiquement. Il est conseillé d’avoir au moins deux options de sauvegarde à l’extérieur du serveur.

Web