Audit informatique : incontournable pour les entreprises PME

Actuellement, le réseau de la cybersécurité est en pleine croissance et la sécurité des données et des informatisons est d’une importance majeure pour toute entreprise.  Pour les PME, l’audit informatique figure dans la liste des solutions impératives. En effet, cette analyse permet d’évaluer la performance et l’état de la sécurité des systèmes informatiques de l’entreprise. Sur ce, l’audit informatique consiste à identifier les éventuelles vulnérabilités et les risques ou enjeux potentiels confrontés par les entreprises.

Grâce à l’audit informatique, les PME peuvent mettre en place un système d’information éclairé pour optimiser leur infrastructure technologique, améliorer leur productivité et renforcer leur sécurité. Cependant, il est préférable de confier le diagnostic à un expert (un prestataire de services) pour obtenir un rapport détaillé sur les éventuelles vulnérabilités du parc informatique. 

Lire également : Les parcours clients dans un monde de plus en plus digital

Différents aspects d’un audit informatique

Généralement, le processus d’un audit informatique pme comprend plusieurs aspects, à savoir :

  • Evaluation des risques et des enjeux ;
  • Conformité réglementaire de cybersécurité ;
  • Sécurité des réseaux. 

Tout d’abord, l’analyse évalue l’évolution des risques liés à la sécurité du système d’information et des systèmes informatiques de l’entreprise. Sur ce, le travail de l’expert consiste à identifier les failles sur les solutions informatiques et à proposer des mesures d’amélioration. Ensuite, l’audit du parc informatique a pour plan de vérifier la conformité réglementaire de cybersécurité en matière de respect des normes de sécurité et de protection des données de l’entreprise et de ses collaborateurs. Enfin, l’analyse consiste à examiner la sécurité des réseaux et des données de l’entreprise et de ses collaborateurs. Sur ce, il faut évaluer les pare-feu, les politiques d’accès au système d’information et les sauvegardes. Par ailleurs, il faut mettre en place les protocoles de sécurité pour s’assurer de la protection des informations sensibles.

A lire aussi : Comment choisir le meilleur forfait mobile pour ses besoins

Description des techniques et des outils utilisés

Pour pouvoir optimiser l’infrastructure technologique et la gestion du système d’information d’une entreprise, le plan de l’audit informatique doit se baser sur l’utilisation de différentes techniques. Tout d’abord, l’évaluation des logs est la technique la plus courante. En effet, cette technique permet d’identifier les activités suspectes ou anormales et de faire un rapport. Par ailleurs, les tests d’intrusion permettent également de vérifier la vulnérabilité d’un système d’information en simulant des attaques. Concernant les outils, on peut citer les scanners de failles, qui identifient l’état de sécurité, et les processus de monitoring, qui surveillent en temps réel les performances des systèmes informatiques.

Résultats possibles d’un audit informatique

L’audit de votre parc informatique peut révéler divers résultats, tels que l’identification des failles  dans l’infrastructure technologique. Les informations obtenues permettent de mettre en évidence le risque potentiel auquel les entreprises sont exposées. En plus de cela, l’audit informatique peut également fournir des recommandations de protection spécifiques pour remédier aux failles identifiées. Ces procédures informatiques peuvent inclure une stratégie de protection supplémentaire, une mise à jour de logiciel ou un changement de stratégie dans la gestion des infrastructures. Pour garantir ces résultats, il est préférable de faire appel à un prestataire de services. En tant que professionnel en audit informatique, cette équipe sera en mesure d’identifier les failles sur les infrastructures et le réseau de votre entreprise.  

Avantages à long terme d’un audit informatique pour les PME

Un audit informatique présente de nombreux avantages à long terme pour la productivité d’une entreprise. En identifiant les failles, il permet de renforcer la protection des données, prévenant ainsi les cyberattaques potentielles. De plus, l’audit informatique contribue à améliorer les conformités aux réglementations en vigueur, ce qui réduit le risque de sanctions et de litiges. 

Actu