Les différents types de rubans à transfert thermique

À première vue, tous les rubans à transfert thermique peuvent vous sembler identiques. Ce n’est pas vraiment le cas. Même s’ils sont tous composés de trois couches, on distingue différents types de rubans à transfert thermique. Ils n’ont pas les mêmes propriétés et les mêmes résistances, d’où l’importance de bien les distinguer avant de faire le choix.

Le ruban cire

Si vous devez limiter le coût de l’impression, vous pouvez choisir le ruban transfert thermique avec une couche d’ancrage en cire. C’est le ruban le moins cher et aussi le plus facile à appliquer. Comme la cire est plus molle, elle n’a pas besoin d’une haute température pour le transfert. De par ceci, vous pouvez aussi profiter d’une vitesse d’impression élevée.

A voir aussi : Les accessoires pour smartphones les plus populaires

On recommande ce type de ruban transfert thermique quand le tissu ou le matériau de support est plus rugueux. Si le support est lisse ou brillant, l’encre peut ne pas s’accrocher ou être moins visible. Il faut comprendre que le ruban de cire est plus adapté à un usage temporaire ou à un usage de courte durée comme une étiquette de transport.

Le ruban cire-résine

Pour le ruban à transfert thermique précédent, on a la couche d’ancrage qui est en 100% résine, mais pour le ruban cire-résine, cette couche est constituée d’un mélange à 50 – 50 et cire et de résine. Ce type de ruban connaît un grand succès, car elle offre une qualité d’impression bien acceptable. Pour l’impression, la cire va aller en profondeur et la résine va rester sur la surface. Au résultat, l’impression sera bien nette et elle sera plus résistante. Vous devez tout de même comprendre que des éraflures répétées peuvent quand même avoir un impact sur l’impression.

A voir aussi : Investir dans une tablette graphique : comment la choisir 

Le ruban résine

Même si le ruban résine est la meilleure de la collection, c’est aussi la plus chère. Sur le marché, la composition de ces rubans résines n’est pas la même, mais en tout cas, ces rubans garantissent tous une impression quasi-permanente. Ni les éraflures, ni les frottements, ni les manipulations répétées n’auront d’effets sur lui. Pour avoir ce résultat, il faut un point de fusion bien élevé.

L’utilisation du ruban résine va vraiment peser sur le coût d’impression, car ce ruban est plus cher. On ne devrait y avoir recours que lorsque c’est obligatoire ou vraiment nécessaire. Vous pouvez par exemple l’utiliser si votre produit va être exposé aux intempéries et va être très manipulé.

High-tech