Comment utiliser une cliveuse ?

Nettement plus puissant que tout autre modèle de transmission, la fibre optique a permis de réaliser un grand pas dans la démocratisation de l’internet à très haut débit. En réalité, elle permet de transmettre un signal à une vitesse particulièrement rapide, même à de très longues distances. Toutefois, pour que la fibre optique tienne ses promesses de performance, la transmission doit être optimale. Pour cela, l’utilisation d’outils spécialisés est requise. Entre autres, les professionnels doivent se munir d’une cliveuse pour réaliser une coupure, mais aussi faciliter la soudure de la fibre. Si vous ne connaissez pas cet outil, cet article vous en présente les spécificités et son utilisation.

Le fonctionnement d’une cliveuse

Pour comprendre l’utilisation d’une cliveuse fibre optique, il est essentiel de comprendre le fonctionnement de l’appareil et les possibilités qu’il vous offre. De manière générale, il s’agit d’un outil que tout installateur de fibre optique doit toujours avoir à portée de main. La cliveuse figure notamment parmi les accessoires essentiels pour assurer la bonne installation d’une fibre optique et garantir une connexion à haut débit. Pour ce qui est du fonctionnement, cet instrument sert principalement à réaliser une coupure précise et contrôlée de la fibre optique. Il s’agit d’un appareil équipé d’une lame en acier de haute précision. Le clivage permet de faciliter considérablement la liaison de deux fibres lors de la soudure.

Lire également : Caces R486 nacelle : garantir la sécurité au travail

L’utilisation d’une cliveuse

En règle générale, la cliveuse est un instrument qui s’utilise en amont de la soudure de deux fibres optiques. Aussi, avant de songer à utiliser la cliveuse, il est primordial de préparer le câble. Dans cette optique, vous devez commencer par fendre la gaine de la fibre et la retirer sur plusieurs centimètres. Dès lors, une autre gaine rétractable sera placée sur la fibre pour la protéger avant la soudure. Une fois le câble en place, vous pourrez sortir votre cliveuse. Cette dernière s’utilise notamment sur des fibres dénudées et nettoyées avec une eau saturée. Grâce à la lame à haute précision dans l’appareil, l’extrémité de chaque fibre sera parfaitement lisse. Pour ce faire, il vous suffit d’insérer les fibres une à une dans la cliveuse et de réaliser la coupe.

A lire en complément : 3 conseils pour réussir la gestion de son entreprise

Pour garantir la qualité de coupe, vous avez le choix entre une cliveuse mécanique ou automatique. La différence entre les deux modèles réside principalement au niveau de la position de la lame. Avec une cliveuse mécanique, l’installateur doit modifier manuellement la position de la lame à chaque coupe. Dans le cas de l’appareil automatique, le changement se fait automatiquement sans intervention, ce qui permet de gagner un temps considérable durant la coupe.

Une fois le clivage réalisé, la fibre est positionnée dans la soudeuse. Il est important de noter que la qualité de la soudure dépend majoritairement de la précision de la coupe, d’où la nécessité d’avoir une cliveuse. Par ailleurs, il est également essentiel de calibrer la puissance de l’arc électrique en fonction des conditions environnementales. En somme, si la soudure n’est pas réalisée correctement, la connexion fournie par la fibre optique ne sera pas aussi performante.

Actu