Le rachat de Twitter par Elon Musk compromis ?

Lancé il y a quelques mois par l’homme le plus riche du monde, l’opération rachat de Twitter serait désormais compromise. Alors qu’il avait fait le buzz coup sur coup en annonçant la création de son propre réseau social puis finalement le rachat de Twitter, Elon Musk serait refroidi par certains des chiffres de la plateforme.

Dans le monde concurrentiel et sans pitié des réseaux sociaux, le petit oiseau bleu de Twitter se remplume au fur et à mesure du temps. Il faut compter avec lui, et ça, Elon Musk l’avait bien compris en initiant son rachat. Mais voilà que quelques chiffres obscurs viennent mettre des bâtons dans les roues de sa motivation. Dans cet découvrez les raisons qui pourraient refroidir le milliardaire quant au rachat du réseau social aux caractères limités.

A découvrir également : Comment bien choisir sa photocopieuse professionnelle ?

Twitter, c’est quoi le problème ?

Elon Musk aimerait mettre en lumière le nombre de faux comptes circulant sur la plateforme ciblée depuis des mois en vue d’un achat. Le problème ? Le milliardaire ne parviendrait pas à confirmer les chiffres de Twitter pour avoir ce chiffre avec exactitude. Le deal passé avec le réseau social et ses Twittos en serait donc au statu quo et vraisemblablement en péril tant que le futur acquéreur n’obtiendra pas satisfaction. Si la vente venait à capoter, personne ne sait si Twitter abandonnerait totalement la vente de ses actions ou si la plateforme se tournerait vers un nouvel acheteur. Si vous êtes intéressé et que vous tradez des options, le jeu en vaut peut-être la chandelle !

Le premier chiffre concernant les faux comptes, avancé par Twitter, serait de l’ordre de 5 pour cent de la totalité des comptes de la plateforme. Pour Elon Musk, ce chiffre serait largement sous-estimé, il exigerait donc une nouvelle estimation. Pour l’aider dans sa tâche et collaborer en toute transparence, Twitter avait décidé d’accepter de donner les clés de sa base de données “Firehose” à Elon Musk pour qu’il puisse mener sa propre enquête pour obtenir les véritables chiffres, ainsi que l’intégralité des tweets publiés, contenus dans cette base de données.

A lire également : Comment bien nettoyer ses appareils électroniques ?

Des données impossibles à vérifier ?

Son investigation menée depuis un mois a-t-elle été concluante ? Visiblement non. Le Washington Post avance que les équipes d’Elon Musk auraient fait choux blanc dans leurs vérifications. Le boss de Tesla aurait par la suite décidé de rompre les négociations avec l’une des aides financières censées lui apporter un financement de 44 milliards de dollars pour le projet rachat de Twitter.

Le journal américain prétend même qu’il pourrait tout simplement annuler le projet dans sa totalité, selon une source anonyme proche du dossier. Cependant, un contrat de rachat avait été établi entre les deux partie l’obligeant à verser la somme d’un milliard de dollars en cas d’annulation de la vente. Elon Musk va-t-il faire machine arrière quitte à perdre une coquette somme d’argent ? L’homme le plus riche du monde souhaite-t-il foncer tête baissée sans avoir obtenu satisfaction ? Le monde des réseaux sociaux est actuellement suspendu à ses décisions.

Actu