Envie de déposer une réclamation ? Voici nos conseils !

Le commerce, ce n’est plus ce que c’était comme le dira sûrement votre bonne vieille grand-mère. S’il est vrai qu’autrefois, les clients étaient davantage mis sur un piédestal du fait qu’on lui attachait plus de valeur, cela ne signifie pas non plus que tous les vendeurs sont de mauvaise foi aujourd’hui. Néanmoins, il existe des situations où nous sommes contraints de déposer une réclamation, car certaines promesses n’ont pas été tenues. Voici nos conseils pour la mener à bien si jamais vous êtes concerné.

Conseil numéro un : l’appel téléphonique sinon rien

Attention : selon nous, une “réclamation” se dépose dans le cas où le client s’estime lésé. Il ne s’agit pas par exemple de réaliser une demande de retour classique avec un vêtement qui n’est pas à notre taille. Car pour une demande de retour, un simple mail suffit en général pour prévenir la boutique. Pas besoin alors de déranger son service client en l’appelant par téléphone.

A découvrir également : Le business très juteux des données personnelles

Toutefois, s’il manque un article dans votre colis, si vous avez un produit informatique défectueux ou encore si vous recevez un article différent de la description, alors vous n’aurez pas d’autres choix que d’utiliser un annuaire spécialisé en réclamations pour composer un numéro de téléphone. En effet, il faut que votre cas passe en priorité et que vous soyez pris au sérieux !

Conseil numéro deux : soyez parcimonieux

En informatique, il y a un taux de défaut non négligeable. C’est pourquoi si vous recevez un produit neuf qui ne marche pas, n’allez pas accuser tout de suite un vendeur qui aurait agi volontairement pour vous arnaquer. Partez plutôt du principe qu’il n’était pas au courant puisqu’on ne teste pas soi-même en général les articles neufs. Normalement, si vous expliquez bien le problème sans être agressif, on vous proposera simplement un échange et tout rentrera dans l’ordre. Dites-vous que les vendeurs sont honnêtes dans leur très grande majorité, sinon ils fermeraient rapidement boutique !

Lire également : 3 conseils pour réussir la gestion de son entreprise

Actu